Cartographie des données : une nécessité pour le RGPD

Il ne faut pas négliger aujourd’hui l’importance de se mettre à la page vis à vis du RGPD, qui entre en vigueur à partir du mois de mai 2018. Il s’agit d’une loi européenne, qui concerne entreprises et administrations non seulement en Europe mais aussi dans le monde entier, et qui vise à protéger les données des particuliers. Nous vivons en effet une époque particulière, qui nous pousse à manipuler et collecter de nombreuses données personnelles, sans qu’un contrôle adéquat n’ait été mis en place jusqu’à maintenant pour éviter les abus. Par le biais du RGPD, on pourra donc éviter les problèmes, ce qui est une bonne nouvelle pour les particuliers, qui seront désormais protégés pour ce qui est de leur vie privée.

Pour les entreprises en revanche, cela pose un certain nombre de questions et de difficultés. En effet, il faudra tenir une parfaite cartographie des données personnelles, afin de les maîtriser pleinement, et cela n’est pas facile à mettre en route. De nombreuses obligations devront être honorées pour être en accord avec la loi. Il faut savoir que la CNIL effectuera des contrôles afin de s’assurer que la loi a bien été mise en place, en bonne et due forme.

Il vous incombe donc de réaliser cette cartographie des données, et de mettre en place toutes les actions nécessaires pour faciliter le déploiement du RGPD. Il peut être nécessaire pour que cela soit fait dans les meilleures conditions, de prévoir une formation RGPD en interne dans votre entreprise, dans le but de rendre ces informations plus faciles d’accès et pour les vulgariser.

Un concept qui peut sembler abstrait

Tout ce qui touche à la cartographie des données, mais aussi à leur traitement de manière large, peut amener un certain nombre de questions. On aura en effet tendance à considérer le RGPD comme un concept abstrait, et ainsi avoir du mal à le matérialiser de manière concrète, alors que le temps presse puisqu’il faudra être à jour très bientôt. Le fait de se former peut être un bon moyen d’éviter les écueils, ainsi que les amendes qui en découlent. Rappelons qu’en cas de manquement au RGPD, vous risquez une amende importante, pouvant atteindre près de 4% du CA de votre entreprise, d’où l’intérêt de vous y mettre le plus rapidement possible, et de vous faire expliquer tous les points qui vous échappent. https://donnees-rgpd.fr met ses meilleurs datascientists sur le coup pour un accompagnement de la mise en conformité des données de votre site.

Pensez également à vos sous-traitants

Si vous avez externalisé une partie ou la totalité du traitement des données de vos clients, il pourra être judicieux également de faire former vos sous-traitants pour ce qui touche à la cartographie des données etc. En effet, en cas de problème ce n’est pas la société sous-traitante qui sera appréhendée, mais celle qui donne ses données à traiter, c’est-à-dire vous. Il ne faudra donc pas négliger cette partie également.